mercredi 5 décembre 2012

La petite vieille du vendredi

La petite vieille du vendredi
Marie Moinard
Isaly
Editions Des ronds dans l'O
 "Tous les vendredis, une élégante petite vieille se rend au marché où elle s'achète un bouquet de fleurs qu'elle choisit avec sourires et gourmandise. Fredi, le fleuriste est toujours content quand il la voit arriver à son étal et l'aide à choisir le plus joli bouquet. Un jour, elle ne vient plus."

Délicatesse, c'est ce qui résume le mieux cet album. Les mots doux et élégants de Marie Moinard, accompagnés par les raffinés et fins dessins d'Isaly. 
Un album fait de crayonnés aux tons pastels qui nous bercent dans une agréable harmonie. 

L'histoire est racontée en parallèle par un jeune apprenti qui voyait venir sur le marché, chaque semaine, cette grand-mère. On pourrait presque le croire amoureux ce jeune homme et d'ailleurs, il n'est pas le seul à être charmé par elle. 
En filigrane, on devine une vie bien moins joyeuse que le visage gai et aimable qu'offre la vieille aux gens,  peut le laisser penser. 

Un très joli récit sur la vieillesse et la solitude dont la fin, pourtant subtile, m'a émue aux larmes. Un livre sensible qui donne envie de s'offrir des fleurs, de rendre visite à ses grands-parents et tout simplement de sourire à la vie. 

 L'éditeur nous offre une édition de qualité avec un détail que j'adore à savoir que la couverture a un toucher particulier, c'est comme velouté sous les doigts. L'album bénéficie d'un agréable format, d'une couverture cartonnée et les pages de garde sont illustrées. 


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire