mercredi 7 mai 2014

Dino et nous

Dino et nous 
Anne Loyer 
Ingrid Chabbert
Estelle Billon-Spagnol
Editions Frimousse 
Collection Papillon
 "Prenez un Dino, cachez-le dans votre chambre et tout devient géant... Surtout les bêtises !"

Imaginez que vos enfants ramènent du parc... un diplodocus ! C'est ce qui arrive à cette famille, le plus petit Marcel découvre un gros et grand dino et veut absolument l'amener chez lui. Son grand-frère, Djingo, est contraint d'accepter, malgré sa frayeur d'être écrabouillé comme une crêpe. Le papa, le nez au vent et la tête dans les nuages, ne s'aperçoit même pas du nouvel ami que ses fils traînent derrière eux. Dans les jours qui suivent, vous pensez bien que c'est un peu la catastrophe à la maison, un lézard géant forcément ça fait des dégâts. 

Mais quand en plus, Djingo et Marcel se rendent compte que les deux petites voisines ont elles-aussi un dinosaure, ils décident d'agir et vite... 

J'ai adoré ! Dès les premières pages, les dessins virevoltants et pétillants d'Estelle Billon-Spagnol donnent le ton, ce sera gai et animé ! Anne Loyer et Ingrid Chabbert se sont amusées pour écrire leur récit et cela se sent ! Elles nous proposent un texte fantaisiste terriblement drôle, les répliquent font mouche et les rires fusent. Djingo est notre narrateur, les auteures ont réussi à donner un ton juste à leur petit personnage, alors que l'histoire est farfelue c'est encore plus remarquable d'être parvenues à conserver l'impression que c'est bien un jeune garçon qui s'adresse au lecteur. Le père qui s'occupe de la fratrie, les notes de jalousie concernant son petit frère, les réflexions sur les filles, ce sont quelques-unes des petites touches attrayantes pertinemment distillées au fil des pages. 
De par son format, plus haut et plus large qu'un poche, et par la richesse de ses illustrations ce roman jeunesse s'apparente presque à un album. Le récit se prête à merveille à l'apprentissage de la lecture, c'est un roman jeunesse à lire à ses enfants à partir de 5 ans et qu'ils pourront lire tout seuls dès 6/7 ans. Le roman plaira à tous les amateurs de dinosaures mais pas que ! (Il y a même une histoire d'amour à la fin ! Mais chut !) Les jeunes lecteurs pourront retrouver tout ce joyeux petit monde dans de nouvelles aventures à paraître à l'automne. A la maison, on en veut encore ! 

2 commentaires: