vendredi 13 janvier 2017

Les mystères de la nuit des pierres


Les mystères de la nuit des pierres
Évelyne Brisou-Pellen
Éditons Bayard jeunesse

Netra est né bossu et fut par là-même rejeté par sa mère et jeté dès sa naissance dans le foin sans qu'elle ne se préoccupe de sa survie. Le nourrisson doit d'abord son salut à la chienne qui l'adopte et le nourrit. Au départ, l'enfant ne se rend même pas compte qu'il est différent. Mais en entendant les gens l’appeler simplement "le bossu", en observant leurs comportements face à lui, en tant que bossu et mendiant, il est sensé porter chance à celui qui lui prête assistance, il comprend qu'il est à part. Sa différence, marquée par sa bosse, donne un côté atypique au roman du fait qu'il s'agit du héros. Le développement de son caractère et de son handicap est particulièrement bien traité, l'auteur en a fait un personnage attachant.
En fait, tant que les créatures n'apparaissent pas, le récit était agréable. L'auteure semble avoir voulu dresser la liste de tout le folklore breton, les différentes créatures défilent les unes après les autres. Même si chacune a son but, j'ai eu une impression de trop et trop vite. Du fait de ce peu de développement et d'un souci dans la cohérence même du récit, Le Mystère de la nuit des pierres est pour moi une semi-déception.

1 commentaire: