lundi 5 juin 2017

Je suis ton soleil

Je suis ton soleil 
Marie Pavlenko
Editions Flammarion

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s'acharne à les dévorer. Mais ce n'est pas le pire, non.

Le pire, est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d'une inconnue aux longs cheveux bouclés ?
Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l'aide, des amis, du courage et beaucoup d'humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.


Lorsque j'ai commencé Je suis ton soleil, je ne pensais pas que le récit serait aussi touchant et émouvant. Je croyais m'embarquer dans un roman détente avec une lycéenne qui nous raconterait sa petite amourette du moment. Sauf que ce n'est pas exactement ça. A côté de la légèreté que l'on trouve habituellement dans ces romans dits de détente, nous avons une gravité bien présente, une maturité qui plaira non seulement aux lecteurs ados mais aussi à un public adulte. Plus je découvre les oeuvres de Marie Pavlenko, plus je me régale. Après mon coup de coeur pour sa série Marjane, ici, en voilà un nouveau et pourtant nous sommes dans un tout autre registre. L'auteure excelle donc tout autant dans le roman contemporain que dans la fantasy et le fantastique (les lecteurs qui la connaissaient déjà pourront même apprécier des petits clins d'oeil à ses précédents romans habillement dissimulés dans ce récit - même si pour ma part, je n'en ai repéré qu'un seul). Ce que j'ai surtout adoré tourne autour de deux blocs. D'une part, les thèmes sensibles ainsi l'auteure nous parle de sujets douloureux comme l'avortement, la perte d'un enfant, et le deuil non fait. Second point, l'humour, le récit est très drôle, je me suis esclaffée de nombreuses fois, mon plaisir de lecture était donc plus que présent. C'est un roman que je n'hésiterai pas à faire lire à des adolescents puisque l'on y parle d'amitié, de premiers baisers et relations intimes, du bac et de l'avenir, mais aussi à des amies soit parce qu'elles ont un ado à la maison, soit parce qu'elles seront touchées par la mise en lumière de difficultés rencontrées dans la vie d'une femme.
Ce très beau roman accrochera donc le coeur de nombreux lecteurs. 

1 commentaire: