mardi 5 décembre 2017

Journal de Mia, tome 11

Journal de Mia, tome 11 : Le mariage d'une princesse
Meg Cabot
Editions Hachette

... Déroutant ! Alors je veux bien que les premières lectrices du Journal de Mia aient grandi mais a-t-on a pensé à la nouvelle génération qui lit ça à 12-13 ans ? Car contrairement aux précédents tomes, Le mariage d'une princesse ne peut pas être lu par les jeunes lecteurs. Mia a... "chaud dans sa culotte" (je cite !), elle invente des jeux sexuels avec Mikaël (qui n'hésite pas à lui demander si elle en porte une de culotte...), en fait toutes les 3 pages il y a une allusion sexuelle.... heu, y'aurait pas comme un problème avec le lectorat visé ??? Nous sommes normalement bien censés être en présence d'une série jeunesse, à découvrir dès 10 ans ???! Ce n'est pas parce que Mia a 26 ans désormais qu'on a envie d'avoir ce genre de détails. Adorant la série - je me suis rachetée la nouvelle édition alors que j'avais déjà une précédente - je me sens "trompée". J'en viens à penser que l'auteure n'avait juste plus rien à dire car en prime le récit est d'un ennui assez profond. Certes, Mia continue de nous parler de ses préoccupations habituelles : son chat, ses chaussures, son journal intime, ses copines. Mais notre princesse est obligée de s'enfermer dans un hôtel et ce huis clos dessert littéralement le récit, les quelques interactions qu'elle a par mail ne suffisent pas à maintenir très éveillé notre intérêt.
Autre point, à force que Mia se mette à parler d'argent (on nous précise combien coûte tel ou tel objet à longueur de page) et de luxe, cela devient lassant. Je n'ai pas apprécié non plus certaines réflexions qui arrivent comme un cheveu sur la soupe, des remarques déplacées sur les roms ou les roux ou encore sur les régimes alimentaires particuliers. (d'ailleurs, apparemment Mia n'est plus végétarienne ??! chouette ça fera un autre sujet de moquerie pour l'auteur pour la suite -_-). On se demande vraiment ce que ça vient faire là.
En résumé après une série formidable, ce dernier volume est une grosse déception. Convenu, pas adapté aux jeunes lecteurs alors qu'il s'agit d'une série jeunesse à la base, et plus exaspérant que drôle. A noter, j'avais lu précédemment Le jour selon Olivia, qui se passe chronologiquement après ce tome-ci, et cette suite est quant à elle dans la droite ligne de la série d'origine. 
(oui, il me manque le tome 3 ^^ vu que j'achète mes livres d'occasion, j'ai souvent des trous dans mes séries ^^) 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire